Regardant dans l’obscurité, mille montagnes au crépuscule. Je me suis affranchi des dix mille soucis  du monde des hommes seul, assis calmement sur un coussin en jonc, silencieux face à la fenêtre vide
l’encens brûle au profond de cette longue nuit sur mon vêtement mince la rosée blanche est dense quand j’ai fini de méditer je vais marcher  dans la cour la lune monte sur le plus haut pic.