Raphaël Doko Triet

Maître Raphaël Doko Triet est l’Abbé de Seikyuji et le principal enseignant de notre retraite de méditation. Il est né à Paris en 1950. Il était un proche disciple du maître Taisen Deshimaru, fondateur du Zen en Europe.

La lignée …

La pratique du Zen a ses racines dans une histoire, celle de la transmission fidèle de Bouddha à Bouddha, et de Patriarche à Patriarche. Nous sommes à la fin d’une longue lignée qui part du Bouddha Sakyamuni, se poursuit à travers les enseignants indiens, chinois, japonais et, pendant un demi-siècle, européens. Pratiquer le vrai Zen, pour reprendre l’expression de Maître Deshimaru, c’est suivre les enseignements de ces grands moines et nonnes.

Kodo Sawaki Roshi


Il est l’un des grands maîtres bouddhistes Zen Soto du XXe siècle au Japon. Il est également appelé « Kodo sans habitation » ou « Kodo baganundo ».


Plutôt que de rester enfermé dans un monastère, il s’est efforcé de rendre la pratique du Zen Soto accessible au grand public. Ce n’était pas conventionnel. Dans ses enseignements, il parle toujours d’une manière très directe et incisive, «comme une aiguille d’acupuncture». Cela peut parfois être choquant, mais c’est en fait très exaltant. Son discours vous amène toujours à réfléchir et à vous remettre en question. Il attachait une grande importance à la couture du manteau traditionnel du moine, qui a marqué Soto Zen en Occident.

Il a été le professeur de Taisen Deshimaru Roshi et qui l’a encouragé à développer la mission en Europe.

Taisen Deshimaru


(1914 – 1982) Il est le patriarche fondateur du Zen en Europe.


Arrivé en France en 1967, il transmet pendant 15 ans la pratique du zazen à des milliers de disciples, fonde de nombreux dojos et groupes de zazen, ainsi que le grand temple de La Gendronnière et l’Association Zen Internationale (AZI). De plus, il a traduit et commenté de nombreux textes classiques zen.

Il mourut le 30 avril 1982, confiant à ses disciples la mission de développer et de transmettre la pratique du Zen Soto en Occident.

Raphaël Doko Triet


Abbé du temple Seikyuji et enseignant de notre communauté de pratiquants

À l’âge de vingt et un ans, il a commencé à pratiquer le zazen (méditation zen). Maître Taisen Deshimaru l’a ordonné moine en 1973. Il a présidé le dojo de Paris de 1990 à 1997 et l’Association Zen Internationale (AZI) de 2004 à 2013. En 1997, il a reçu la transmission du Dharma de Maître Yuko Okamoto, un ami de Maître Deshimaru. Cette même année, il crée le dojo de Lisbonne.

Raphaël anime des sesshines dans de nombreux pays, notamment en Espagne, au Portugal, en France, au Québec et en Suède, ainsi que dans les temples de Seikyuji (dont il est abbé) et de la Gendronnière, dont il fut le troisième abbé de 2012 à 2015.

Tout au long de son histoire, les lignées ont évolué ensemble, ce qui prouve une grande intimité, une aide fraternelle, réciproque et désintéressée. Même si les gens sont d’un côté ou de l’autre, les patriarches partout ont transmis le Zen. Les autres n’ont produit que des branches sèches.

Raphaël Doko Triet