Thèmes associés

Thèmes associés2017-07-13T16:37:11+00:00

                                                                                              Un sonnet me fait faire Violante.

                                                                                            Lope de Vega.

On m’a demandé de collaborer à la Newsletter de notre association en réalisant un travail d’étude sur le vaste domaine de la poésie japonaise. Comme je ne suis ni un expert, ni un spécialiste du sujet, mais un simple amateur, je me dois de fonder mes appréciations sur le travail et les opinions d’auteurs largement reconnus. Le professeur DT. Suzuki, le sinologue R. Blyth, le prix Nobel de littérature Octavio Paz, ainsi que Pedro Aullon De Haro et Francisco de la Torre (poètes et critiques littéraires), ne sont que quelques-unes des références sur lesquelles je m’appuie pour orienter cette tâche.

Je remarquerai d’abord que parler de « Poésie et Zen », c’est inévitablement parler du haiku, strophe poétique japonaise célèbre, dont la structure de trois vers de 5-7-5 syllabes est profondément attachée au bouddhisme zen.

On dit que la graine du Haiku, tel que nous le connaissons aujourd’hui, a germé du dialogue entre Matsuo Basho et son maître Bussho :

  • Basho : Après une pluie récente, la mousse a poussé plus verte que jamais…
  • Bussho : Quel bouddhisme existe avant la verdeur de mousse ?
  • Basho : Une grenouille saute dans l’eau ! Écoutez le son !

Lire la suite : téléchargez l’article complet en PDF

Ce film, comme un long poème, parle un langage qui est instantanément familier au pratiquant de la Voie :

La répétition des choses usuelles chaque jour recommencées.

Poème de l’ordinaire, du quotidien, des petites actions qui, répétées, recommencées prennent peu à peu la forme d’une cérémonie. Tout ce qui généralement ne se remarque plus – les mille petits gestes accomplis chaque jour – devient un rite immuable, à la frontière du religieux, de l’offrande, du merveilleux.

Bon film.

Raphaël Doko Triet