Un jour, ils ont demandé au Bouddha pourquoi ils semblaient si heureux leurs moines s’ils ne mangeaient qu’une fois par jour. Il a répondu:

Ils ne se réjouissent pas du passé. Ils ne s’inquiètent pas de l’avenir. Ils vivent dans le présent. C’est pourquoi ils sont heureux.

Le zen a ses origines dans l’expérience du Bouddha Shakyamuni qui, il y a 2500 ans. Assis en position du lotus sous l’arbre de la bodhi, s’est réveillé. Cette pratique du zazen contient l’essence de son enseignement qui a été transmis de maître en disciple jusqu’à ce jour.

Zazen: juste assis

Le Zen est simplement assis, le Zen est simplement zazen. Pour beaucoup, le Zen est une religion asiatique parmi tant d’autres. Cependant, même si elle s’est développée dans l’une des plus anciennes traditions bouddhistes, c’est comme une eau vive qui coule toujours fraîche, sans cesse renouvelée. Il est toujours actuel, toujours vivant, il se recrée à chaque instant. Le zen n’est ni un raisonnement, ni une théorie ni une idée, ce n’est pas une connaissance qui doit être comprise par le cerveau, mais une pratique: zazen, la posture assise exacte. Recréation de soi et compréhension du vrai soi, sans austérité ni mortification, c’est le véritable accès à la paix et à la liberté. La révolution authentique est orientée vers l’intérieur de notre esprit, elle est générée par la pratique du Zen, une profonde sagesse dont nous ne pouvons accéder à l’essence que par la pensée logique. Le zen n’est rien d’autre que la pratique du zazen. Zen signifie comprendre l’essence; za, asseyez-vous sans bouger, comme une montagne

Pourquoi méditer?

Le bouddhisme zen a été découvert en Occident au début du XXe siècle, à trvers des asrts comme laïkido, la cérémonie du thé, larrangement floral ou les jardins japonais. La profondeur de sa philosophie et la pureté de son esthétique ont alors susscité un engouement notable dans les milieux artistiques et intellectuels…, sans toutefois déboucher sur une pratique directe dont zazen, la méditation zen, est la source. Aujourd‘hui, face aux défis que rencontre notre société occidentale, la pratique de zazen, semble devenir plus qu’importante: nécessaire. C’est grâce à la méditation en effet que le Bouddha, il y a 2 600 ans, obtint la véritable liberté. C’est par zazen que nous pouvons, aujourd’huy encore, faire l’expérience d’une vie pleine de sens, inscrite dans le moment présent, et ouverte aux changements naturels de l’existence. Avec une pratique régulière, l’être humain retrouve une stabilité intérieure -une solidité- lui pemettant d’aborder avec confiance les différentes étapes de sa vie. Zazen offre cette opportunité rare de faire l’expérience de l’immobilité et du silence. Rester assis quand tout s’agite, apprendre à se poser quand le monde bouge à l’heure, apprendre à « déconnecter » sont quelques-uns des bienfaits de la méditation zen.

Si vous comprenez que zazen est la Grande Porte de la Loi, vous serez semblable au dragon quand il entre dans l’eau ou au tigre quand il revient dans les profondeurs de sa jungle

Dogen Kigen